Matao Rollo

châosse-naire

Matao Rollo a rencontré le conte dans un des hauts lieux de la tradition orale de Haute Bretagne. C'est effectivement à Bovel, lors des célèbres veillées de « Chez Léone » qu'il a entendu et dit son premier conte.

D'abord outil de valorisation et de transmission du Gallo, au fil de ses rencontres, le conte devient le sel de sa relation au monde et aux gens. Conteur formé auprès de l'ethnologue Marc Aubaret au Centre Méditerranéen de Littérature Orale (à Alès, 30), il questionne la symbolique intrinsèque des contes pour mieux faire résonner leur âme, tout en utilisant leur force poétique.

Matao redonne, ni vu ni connu, l'envie d'une langue gallèse belle et vivante en emmenant son auditoire sur les sentiers sauvages de l'imaginaire.

Depuis une quinzaine d'années, Matao aime porter la littérature orale partout y compris là où elle n'est pas ou plus attendu, sans limite de public. A partir de la matière issue des traditions orales, il crée également des spectacles scéniques sur diverses thématiques contemporaines en croisant les disciplines artistiques.

Matao Rollo se tient donc à mi-chemin entre la tradition orale et la performance scénique.

 

Chaosse-naire de l'édition 2020 de Zef & Mer, il proposera un mélange de contes, poèmes et slam tirés des principaux spectacles de son répertoire parmi lesquels:

La langue de la papivole

Papivole ; un joli mot de gallo pour désigner le papillon.

 

La langue de la papivole ; pour rappeler que le gallo est aussi une poésie fragile capable de métamorphoses.

Pendant un peu plus d'une heure Matao Rollo vous propose de butiner, de-ci de-là, entre littérature et oraliture, quelques écrits et dits en gallo. Conte, lecture, chant et slam, voici donc un joli bouquet de drôlerie et d'émerveillement.

Sébillot, mon amour

En matière de conte, on nous parle souvent des frères Grimm, de Mme d'Aulnoy, de Charles Perrault ou encore d'Anatole Le Bras pour la Bretagne. Plus rarement de Paul Sébillot (1843-1918). Pourtant, sa collecte, une des deux plus importante de France, est d'une immense richesse et son goût pour les traditions orales à largement dépassé les frontières de la Haute-Bretagne et de la France.

Ernestine et les autres

Ernestine Lorand est une figure importante de Concoret (56) et du mouvement gallo. Militante, conteuse, musicienne et poétesse, elle a écrit pour sauver sa vie. Au travers de quelques un des ses textes et contes, dans une cuisine qui sent bon le café chaud, on découvre une femme de caractère à la gentillesse inoubliable.

Tous les dancings seront fermés

Juin 1940, le Maréchal Pétain interdit les bals : la jeunesse a mieux à faire que de s'amuser. Pourtant, on n'a jamais autant dansé que sous l'Occupation...

Malgré les interdictions, ils ont dansé quand même... Danser pour le plaisir, pour s'étourdir, pour se séduire. Parce que malgré la folie, il faut continuer à vivre.

Au fil de nombreux bals, de jeunes gens se retrouvent pour danser, danser toujours. La futilité apparente de leurs amusements révèle progressivement l'acte essentiel de vivre.

 

Les divers registres émotionnels de ce spectacle emmènent petit à petit les spectateurs à déjouer les interdictions, à se rire du pouvoir, et même à danser à leur tour.

Corps Sans Ame

Ça commence par un chant d'oiseau dans le jardin de la voisine... Mais ça commence vraiment en chevauchant un escargot... Mais au moment où commence l'aventure pour de bon, on n'imagine pas encore que, pour sauver la fille du roi d'une ile au milieu de la mer, le prince Lisandre devra tuer Corps-Sans-Ame.

Élaboré d'après le Corps-Sans-Ame collecté par Luzel au 19eme siècle, ce conte merveilleux résonne fort aujourd'hui encore.

© 2019 par Les Zef et Mer