Ar Vor da Vor, Bugale

Spectacle jeune public

pour les enfants

à partir de 5 ans

Le Buhé _ Vassallo 1 (photo Véronique Le Goff)  BD.jpg

Chant à voix nue et parole, à la découverte d'une tradition chantée, celle de la Basse-Bretagne : un spectacle tout simple en apparence, mais où chaque chanson est soigneusement choisie, et présentée avec juste ce qu'il faut de contexte et d'humour, pour donner aux enfants les clefs principales du sujet. Un moment de partage autour du pouvoir des mots et de la voix, et de l'étonnante actualité de chansons bien plus vieilles que nous.

 

Cela commence par un intrigant dialogue chanté en breton à travers la salle : celui que les petits bergers d'autrefois, des enfants du même âge que le jeune public d'aujourd'hui, se lançaient d'un champ à l'autre pour se rassurer et se désennuyer. Cela se terminera par une danse en français, que tout le monde reprendra avec les chanteuses. Entretemps, il y aura eu des seigneurs, des bergères et des fils de roi, des injustices réparées, un chien qui joue de la bombarde… Entretemps, surtout, un monde qu'on aurait cru bien éloigné de celui des enfants d'aujourd'hui leur aura été ouvert comme le vaste espace d'imaginaire qu'il est : ils auront retenu leur souffle au crime du grand frère jaloux ; reconnu la « gentille alouette » française sous les plumes du merle breton ; été initiés, par les commentaires drôles et précis de Nolùen Le Buhé et Marthe Vassallo, aux richesses de l'oralité et du chant a cappella, et à la mémoire des campagnes d'autrefois, du temps où la nuit était vraiment noire et où les téléphones n'existaient pas. Une mémoire qui n'est autre que celle du monde qui les entoure, et des générations précédentes, d'où qu'elles viennent : sous la spécificité locale, c'est la force universelle de la voix humaine et de l'imagination que ce concert met en lumière.

 

Nolùen Le Buhé et Marthe Vassallo sont deux des voix les plus réputées du chant traditionnel breton. La première a une grande expérience du jeune public, notamment à travers son spectacle « Klew » (avec la danseuse en Langue des Signes Française Thumette Léon) ; la seconde est rompue à l'exercice de faire découvrir la musique bretonne aux auditeurs les plus divers. Leurs voix, comme leurs répertoires, sont aussi différentes que complémentaires, donnant à entendre la grande diversité de formes du chant traditionnel. Les enfants ne manqueront pas de percevoir aussi qu'ils ont face à eux deux grandes amies ! Une complicité qui contribue au climat chaleureux du concert, et à sa profondeur : derrière chaque chanson, il y a trente ans d'une conversation toujours en cours… Le rire n'est jamais loin, alternant avec la puissance impressionnante des voix qui font soudain apparaître des châteaux, des champs, des fermes, des mers, et toute l'humanité des personnages des histoires et de ceux qui les ont chantées.

Distribution :

Nolùen Le Buhé et Marthe Vassallo