Logo-CM-QUADRI- chateau de Nantes.jpg

LE GALL-CARRE / MOAL QUARTET

ACB-logo_quadri - Copie.png

28, 29 et 30 janvier 2022

Château des Ducs de Bretagne  Nantes

Vendredi 28 janvier 2022 à 19h

Le Gall Carré/Moal Quartet

Le Gall-Carré photo 5.jpg

Depuis leur rencontre en 2007 les deux compères – Tangi Le Gall-Carré à l'accordéon et Erwan Moal à la guitare – ont noué une complicité musicale en multipliant ensemble les expériences scéniques et les rencontres artistiques.

Après l’enregistrement d’un premier album en 2013 – Le Gall-Carré / Moal & friends – ils sont aujourd’hui reconnus comme artistes accomplis de la scène musicale bretonne, à danser et/ou à écouter.

Ils reviennent aujourd’hui avec un nouvel opus – Touellwel – dont le répertoire est constitué uniquement de compositions et inspiré des musiques populaires de Bretagne et d’Irlande... Pour cet album, le duo partage l’affiche avec d’autres talents de la scène bretonne : Julien Stévenin (contrebasse), Jacques Pellen (guitare 12 cordes) & Jean-Michel Veillon (flûte traversière). On retrouvera également parmi les 13 titres qui composent l’album une chanson – An hini karetañ – avec la voix de Typhaine Corre.

 

Distribution :

Tangi Le Gall-Carré : accordéon diatonique

Erwan Moal : guitare

Typhaine Corre : chant

Julien Stévenin : contrebasse

Samedi 29 janvier 2022 à 15h

Corps sans âme

CORPS ET AME.jpg

« Corps sans âme » un spectacle musical conté de Matao Rollo et Matlao Guitton.

Ça commence par un chant d'oiseau dans le jardin de la voisine...

Mais ça commence vraiment en chevauchant un escargot...

Mais au moment où commence l'aventure pour de bon, on n'imagine pas encore que, pour sauver la fille du roi d'une ile au milieu de la mer, le prince Lisandre devra tuer Corps-Sans-Ame.

 

Élaboré d'après le Corps-Sans-Ame collecté par Luzel au 19eme siècle, ce conte merveilleux résonne fort aujourd'hui encore.

 

En Gallo (accessible aux non-locuteurs).

 

Matao Rollo : Conte 

Matlao Guitton : Banjo, accordéon, violon et harmonica

Dimanche 30 janvier 2022 à 17h

LINA BELLARD

toutes les filles s'appellent Jeanne

Lina_Bellard_53378_∏_Eric_Legret_01.JPG

Influencée par les instruments à cordes du monde, Lina Bellard fait surgir des couleurs et des rythmes rarement entendus à la harpe. Au travers d’un jeu empreint d’influences indienne, africaine ou orientale, elle donne à entendre des mélodies de Bretagne et d’ailleurs.
Puisant dans les traditions musicales du monde les techniques de jeu que son travail rend peu à peu nécessaires, elle fait sonner la harpe d’une manière inattendue, allant de l’effleurement à la percussion. Parfois, on croit entendre des sons continus émerger de la trame sonore. Il arrive aussi que les équilibres habituels de l’instrument soient troublés, voire renversés, pour mieux servir le discours musical si particulier des musiques modales. Sans cesse précisés et multipliés, tous ces détails n’en sont pas, car ce sont eux qui permettent de retrouver, sous une forme inédite, la richesse et la complexité des phrasés des musiques traditionnelles.

 

Distribution :

Lina Bellard